SOGGY

30 décembre 2008

On the road again

img117    img118

Quelques mots sur cette superbe ID 19 Break CITROEN qui avala des kilomètres sur toute les routes de France au gré des tournées de SOGGY. A l'origine elle fût achetée par le groupe pour la somme de 3 000 Francs a son ancien propriétaire qui habitait MUIZON. J'en fus longtemps le conducteur attitré pour des  raisons d'age et d'assurance. Avec sept personnes à bord, dont deux sur les sièges en face à face dans le coffre arrière, l'ambiance était vraiment rock and roll. A noter la deuxième roue de secours sur le toit accrochée à la galerie. Au final ce fut un excellent investissement à cause de sa mécanique increvable.

Posté par soggy à 13:10 - Commentaires [3] - Permalien [#]


SOGGY du point vue technique

img119

L'aventure SOGGY d'un point de vue technique c'est avant tout l'ambition de se doter dès le départ de tout le matériel permettant une prestation scénique de qualité. C'est au Salon de la Musique dont se devait être la deuxième édition que l'équipe se rend pour faire un choix sur le futur équipement en matière de sonorisation. Le passage sur le stand de l'importateur PEAVEY sera décisif. On retiendra au passage une impressionnante démonstration des caissons de de basse double 38 cm FH3 avec la musique de The Wall de Pink Floyd. Le chanteur en fin connaisseur ira même jusqu'à mettre sa tête dans le baffle exponentiel alors que tout le monde s'est retranché au fond du stand. La sentence tombe avec une formule dont le Beb avait le secret : "ça fait trembler le slip !". Le choix est fait !

A défaut des FH3 hors budget les enceintes seront des baffles mixtes SP1 et des caissons de basses FH1. Des boitiers de tweeters piézzos complètent la bande passante vers le haut. Plus tard le médium sera étoffé par des baffles équipés de 31 cm. Ce qui aura pour effet de soulager les compressions trop sollicitées.

Au départ un ampli CS 800 se charge de booster l'ensemble sous 4 Ohms. C'est rapidement une hécatombe de filtres passifs franchement sous dimensionnés et qui entraine la perte d'un certain nombre de moteurs de compression. Heureusement tout cela est sous garantie avec l'aimable concours de Gérard DURANDET qui tient à l'époque le magasin MUSIC FORUM et à qui tout le matériel a été achété.

La solution est trouvée sous la forme de l'achat d'un filtre actif 3 voies et du renforcement de la section amplification par deux amplis QSC. Ceci donnera au final un fly case d'amplis que seuls les membres "sains et vigoureux" de l'équipe arriveront à charger dans le camion.

L'importateur commercialise des tables mixage LEM. La particularité de celles ci est le choix d'une connectique en jack 6.35 stéréo. Pour l'époque cela pemet une liaison symétrique en évitant le surcout d'une conectique XLR. C'est aussi une des rares tables de cette gamme à être équipée d'un câble multipaire de 25 mètres avec boitier de scène. Le choix se portera sur une 18/4/2 d'une valeur de 13 800 Francs. Lorsqu'il s'agira de faire l'acquisition d'une console de retour c'est à nouveau une LEM qui sera choisie mais cette fois une 16/2/2 amplifiée.

A une époque ou PEAVEY est une marque relativement inconnue en France (alors qu'aux USA des groupes de rock comme Lynyrd Skynyrd l'ont déja largement adoptée) le choix est audacieux voir novateur. En 1979 le rémois qui se veut "ingénieur du son" ne jure que part JBL mais doit se contenter de POWER par faute de moyen. SOGGY a choisi la voie médiane d'un ensemble cohérent pouvant produire du gros son avec un niveau de qualité respectable.

Et il en fallait de la puissance pour équilibrer une scène ou d'un coté un trois corps Marshall délivrait 110 décibels dans l'axe et de l'autre coté un double expo 38 cm Sunn balançait une basse omniprésente. Quoiqu'il en soit et en fonction des spécificités de chaque salle retrouver le son de SOGGY fut toujours une formidable aventure. Même ce jour à Dijon quand la panne d'un de nos deux véhicules (un Ford Transit si ma mémoire est bonne) a fait que la sono est arrivée 10 minutes avant le début du concert. On prend un sacré coup d'adrénaline, on installe à l'arrache et la balance se fait pendant le premier morceau.

Posté par soggy à 12:47 - Commentaires [1] - Permalien [#]

29 décembre 2008

SOGGY REVIVAL

En 2005 lorsque vous tapiez SOGGY sur GOOGLE il n'y avait pas de réponse concernant ce groupe. En précurseur j'avais donc décidé de faire comme on dit oeuvre de mémoire et de créer un modeste blog censé donner une impulsion.

Il semblerait que le résultat a dépassé mes espérances car aujlourd'hui on peut trouver de multiples traces de SOGGY sur internet. Quelle ne fut pas ma surprise de constater qu'une vidéo que je croyais disparue à tout jamais était visible sur You tube ou qu'un album 33 tours était (presque car épuisé) disponible.

http://soggy.over-blog.fr

C'est l'URL d'un autre blog consacré à SOGGY. Dédié à la mémoire de François TAILLEUR il relate une histoire de SOGGY marquée par la propre sensibilité de son auteur. Mais la mémoire est une oeuvre essentiellement collective et je salue à ce titre le travail effectué.

Posté par soggy à 21:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 novembre 2007

Pour François

img121

Avec François l'aventure commença bien avant Soggy.

A une certaine époque de ma vie il fut le copain de tous les instants.

De lui je me souviens les inoubliables parties de billard à la Brasserie des Ardennais, les soirées délirantes en compagnie de Geoffroy, l'humour à la puissance dix, une amitié sincère que j'ai retrouvé intacte vingt ans plus tard.

Ce soir je viens d'apprendre la nouvelle en me reconnectant sur ce blog que j'avais abandonné depuis quelques temps.

Ce soir je suis triste et je pense à la famille de François.

Adieu l'Ami !

    

Posté par soggy à 20:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 avril 2006

Que sont ils devenus ?

Que sont donc devenus les différents acteurs de l' aventure SOGGY ?

Patrick BERTRAND ( infos à confirmer )

Erick DARS est devenu professeur d'histoire et de géographie à l'Université de Montpellier, ainsi que dans un collège Occitan.      

Olivier HENNEGRAVE s'est fait un nom dans la réalisation de film ou de court métrage consacrés prinicipalement au monde du sport.

François TAILLEUR est encore aujourd'hui bassiste d'un groupe. Et si vous allez quelquefois du coté de l'avenue de Laon à REIMS, vers 17 heures rentrez donc boire un verre au "Cheval Blanc",  il n'est pas exclus que vous l'y trouviez.

Pascal POUDRAS fait encore l'objet de quelques articles dans la presse locale lorsqu'il réalise quelques exploits sportifs en catégorie "power lifting" dans le cadre d'évènements à caractère caritatif. 

Erick DETROUX à l'age de 26 ans s'est enfin décidé à plonger dans le monde du travail. Aujourd'hui cadre supérieur d'une grande entreprise publique, il a été soudainement repris par le virus de la musique.

Voir à ce sujet http://www.murduson.canalblog.com

Posté par soggy à 08:52 - Commentaires [4] - Permalien [#]


19 septembre 2005

L'équipe SOGGY

soggy_staff_0011    soogy_staff_003  soogy_staff_004  soggy_staff_0023

Patrick BERTRAND  alias BEB Chanteur

Eric DARS Guitariste

Olivier HENNEGRAVE Batteur

François TAILLEUR Bassiste

Erick DETROUX Sonorisateur

Norbert PRUNIER Manager

François ALVAREZ Manager   

Pascal POUDRAS Jeux de Lumière

Thierry GENDARME alias COP DRIVER Conducteur du Poids Lourd  Manager 

Patrick       alias PUNKY roadie   

Alain  BLIN  roadie

SATANAS roadie

Posté par soggy à 19:19 - Commentaires [19] - Permalien [#]

Une presse régionale "rock and roll"

soggy_news_001   soggy_news_002    soggy_news_003

La musique de SOGGY on aime ou on aime pas mais elle laisse rarement le public indifférent. Les étiquettes  "hard rock" ou "new wave" sont le plus souvent utilisées avant que le groupe décide de créer sa propre appellation en baptisant désormais son style "hard wave".

Quelquesoit la ville où le concert a lieu la presse locale met toujours en avant la prestation scènique. Le groupe déborde d'énergie, le "mur" de son guitare / basse / batterie  propulse en avant un chanteur survolté.

Posté par soggy à 18:43 - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 septembre 2005

SOGGY grave son premier 45 T

soggy_45_001soggy_45_002soggy_45_003

La consécration arrive sous la forme d'une galette de vinyl qui sort fin Mai 1981. " Waiting for the war " et  " 47 Seven Chromosomes " sont les deux titres retenus pour constituer ce single qui va rencontrer un succès d'estime non négligeable.

soggy_hit

Classé cinquième des ventes de 45 T au hit parade du plus gros disquaire de la région SOGGY voisine ainsi avec des artistes tels que PHIL COLLINS ou ORCHESTRAL MANOEUVRES. Le fait même que le premier de la liste soit le tube "La Danse des canards" donne une idée du nombre de disques à vendre pour figurer dans ce type de classement.

C'est aussi à cette époque que SOGGY passe sur FR3 ce qui fournira aux techniciens locaux un excellent pretexte pour faire preuve de créativité en livrant une vidéo à l'ambiance très électrique. 

    

Posté par soggy à 10:20 - Commentaires [4] - Permalien [#]

1980 L'année de tous les défis

soggy003

Dès le début SOGGY s'est structuré de façon professionnelle. A l'heure ou la plupart des groupes locaux se contentent de répétitions laborieuses afin de se constituer un répertoire, l'équipe SOGGY s'étoffe rapidement en intégrant de nouveaux collaborateurs. Le projet sonorisation prend corps avec l'achat de matériel choisi en commun au Salon de la Musique de PARIS. Cette sortie restera marquée par le passage au stand PEAVEY ou un technicien fera une démonstration musclée d'enceintes sans arriver à comprendre pourquoi le BEB (chanteur) a la tête collée dans un baffle expo subwoofer de 300 watts... Chez SOGGY on aime le gros son !

SOGGY c'est aussi une équipe de communication qui s'articule autour de Norbert le manager. Le groupe dispose bientot de son propre bureau et d'une ligne téléphonique. Les acteurs locaux ( circuits MJC , producteurs etc... ) sont contactés et reçoivent dans la foulée un courrier contenant des photos, des copies d'articles et même une cassette audio.

Fin 1980 cette volonté de faire vite et bien s'avère payante. SOGGY acquiert enfin la reconnaissance des médias et un article parait dans BEST ( la bible de la musique rock ) en Octobre 1980. 

Posté par soggy à 09:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 septembre 2005

Un groupe taillé pour la scène

soggy002

SOGGY est avant tout un groupe de scène qui marche à l'energie pure. Un répertoire composé en grande majorité de compositions personnelles et de quelques reprises d'IGGY and the stooges. En effet BEB le chanteur de SOGGY est un inconditionnel d' IGGY et de son " raw power ". Sur scène il est tout aussi démonstratif que son idole en développant une gestuelle très physique qui ne laissera jamais les spectateurs indifférents. Souvent lorsque le feeling avec le public est au rendez-vous BEB ira jusqu' à se couper la poitrine avec des taissons de bouteilles. Du rock sans concession..........         

Posté par soggy à 19:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]